Après des années d'errance médicale pour de nombreuses familles, connaitre l'origine du handicap est un cap essentiel à franchir pour aller de l'avant.

LE SYNDROME MED13L, c'est quoi?

LE SYNDROME se manifeste par une déficience intellectuelle, associée ou non à des troubles du spectre autistique, un retard global du développement, des difficultés de langage et d'élocution, de l'apprentissage, une hypotonie, de fréquents troubles de la vision comme l'hypermétropie et la sensibilité au soleil. Peuvent être également observés: épilepsie, troubles de l'équilibre, adduction du pied plus ou moins sévère. 

Le syndrome est une maladie génétique rare: la prévalence est estimée entre 1.6 et 2 sur 100 000 naissances. Le syndrome « d'haplo-insuffisance MED13L » est dû au défaut d’expression d’une copie du gène MED13L, situé sur le bras long du chromosome 12 (12q24.2).

Ce gène est traduit en une protéine du même nom, MED13L, qui fait partie d’un vaste complexe appelé « complexe médiateur » dont le rôle est d’activer l’expression de nombreux autres gènes.

C'est une maladie génétique autosomique dominante

Nous disposons tous de 23 paires de chromosomes, et donc de deux copies de l’ensemble de nos gènes (à l’exception de la dernière paire chez les hommes, composé de deux chromosomes différents annotés X et Y). Une simple anomalie dans une des deux copies du gène MED13L produit les effets délétères sur le développement, manifestés dans le syndrome. A ce titre, il s’agit d’une maladie dite "autosomique dominante” 

autosomique = sur un chromosome non sexuel
dominante = 1 mutation dans l’une des deux copies du gène MED13L est suffisante pour que la pathologie se déclare

Les mutations observées dans ce gène sont d’origine “de novo”, c’est à dire qu’il s’agit d’une maladie génétique “non-héréditaire” (au sens classique du terme). Une mutation se sera produite par hasard, soit lors des étapes initiales du développement de l’embryon, soit encore plus tôt dans un spermatozoïde ou un ovocyte.

Parfois, un des parents porte l'anomalie dans quelques unes de ses cellules sexuelles (mosaïque germinale) qu'il va transmettre à l'embryon.

C'est le séquençage haut débit de l'ADN qui a permis de mettre en évidence l'anomalie très récemment. Les cas rapportés concernent des enfants ou adolescents. La plupart des adultes ne sont pas diagnostiqués.

A ce jour, environ 250 familles sont en réseau dans le monde, (60% en Amérique du Nord, 30% en Europe, 5% en Australie et 5% en Amérique du Sud) 

Des recherches spécifiques sont actuellement menées, notamment en France et en Suisse.

QU'EST CE QUE LE COMPLEXE MEDIATEUR
C'est un médiateur biochimique découvert au début des années 90 qui régule l'expression de nombreux gènes. Son rôle est une étape clé de la régulation de l'expression des gènes : la transcription. Il permet aux facteurs de transcription spécifiques d'un gène de s'assembler pour interagir avec l'ARN polymérase, enzyme clé de cette étape.



0

 .